Apéritif, mode d’emploi

L’apéro est un moment convivial et de partage entre amis ou en famille. Mais, à mi-chemin entre le repas et le goûter, et souvent alcoolisé, il est difficile à gérer dans une péridoe d’amaigrissement. Mais pas question de renoncer à l’apéro, il suffit de suivre ces quelques conseils !

L’apéritif ou le tueur de régime

Le souci de l’apéritif, et qui peut ruiner tous vos efforts pour perdre du poids, c’est que ce n’est pas vraiment un repas. On y boit de l’alcool plus qu’on y mange, souvent il s’éternise et les «gâteaux-apéro» qui l’accompagne habituellement sont une véritable hérésie nutritionnelle.
Plutôt que de décliner les invitations à l’apéro et passer pour le/la rabat-joie de service, je vous propose des solutions simples et pratiques pour profiter de ce moment agréable, tout en gardant la ligne !

Que peut-on manger à l’apéritif ?

L’apéritif se veut simple et convivial. On y propose la plupart du temps des aliments simples, non cuisinés.
En fonction du type de repas, PL ou GP, voici des propositions d’aliments qui entrent dans le cadre de la Méthode des IG bas et sont même bénéfiques pour perdre du poids !

Idées pour l’apéro

  • oléagineux (pistaches, cacahuètes, noix de cajou…) de préférence ni salés, ni grillés
  • tomates cerises
  • olives
  • tartines de pain GP ou de pain PL avec tapenade, purée d’aubergines
  • saucisson (en repas PL uniquement)
  • pickles de légumes crus (carottes, concombres, tomates, chou-fleur…) et leurs sauces maison (en utilisant des laitages 0% et de l’huile d’olive en repas GP)
  • dés de fromage (en repas PL uniquement)

Vous l’avez compris les snacks et les biscuits d’apéritif sont à bannir ! Ce sont de vraies cochonneries !

Que peut-on boire à l’apéritif ?

Le mieux est de commencer avec un jus de tomates ou un Perrier-citron et de grignoter quelques petites choses avant de passer aux boissons alcoolisées.
Ne buvez jamais d’alcool à jeûn ! Mangez au moins une poignée de cacahuètes ou un morceau de fromage 20 minutes avant de boire de l’alcool.

Quand on est invité à l’apéro

Vous êtes invité(e) à prendre l’apéritif chez des amis, et vous avez peur de ne pas réussir à suivre la Méthode. Pas de panique ! Si vous allez boire de l’alcool, pensez bien à manger un petit bout soit chez vous avant de partir, soit en arrivant et AVANT de boire.
Concernant la nourriture, il vous suffit de ramener un paquet de cacahuète ou des olives. Non seulement c’est une marque de politesse, mais en plus vous pourrez au moins manger ça si on ne vous propose que des biscuits-apéro. Vous pouvez également informer vos hôtes de vos nouvelles habitudes alimentaires et leur demander ce qu’il y aura à manger.
Enfin, n’abusez pas de l’alcool et si l’apéritif tire en longueur, proposez d’aller manger quelque chose !

L’apéro-dînatoire, une nouvelle mode pas bête !

Les apéro-dînatoires connaissent du succès depuis quelques années. Comme son nom l’indique c’est un apéritif où l’on sert suffisamment à manger pour que cela fasse un repas. On y propose des plats en bouchées simples : brochettes, verrines, pickles, tartines etc… Ca permet de faire un repas entre amis sans se prendre la tête, à la bonne franquette (même si parfois, il y a des apéritifs-dînatoires très élaborés).

Fromage et crudités

Les avantages : ça évite de se goinfrer de cacahuètes, ça peut faire un repas tout à fait équilibré et c’est la classe devant les invité(e)s. Pensez-y pour vos prochains apéros !

1 Commentaire

  1. radiofréquence Paris

    Tout à fait d’accord, les apéritifs peuvent être des coupes-faims si l’on choisi bien ce que l’on va manger!
    Et oui, parfois, il faut savoir tirer les choses à son avantage!

    Répondre

Qu'en pensez-vous ? Postez votre commentaire ci-dessous :)