Défi du mercredi #2

Cette semaine, on fait local avec un plat typique de ma région, l’Alsace : les spätzele (ou spätz’ pour les intimes) ! On peut évidemment en faire soi-même assez facilement à IG bas à la maison en utilisant de la farine d’orge mondé à la place de la traditionnelle farine de blé blanche. Mais ici, il s’agissait de spätzele du commerce, et c’était bien là que ce situe le défi !

Les défis du mercredi, qu’est-ce que c’est ?

Chaque mercredi, je fais un repas composé de plats non compatibles avec la phase 1 de la Méthode des IG bas : feuilletés, pâtes à la crème, risotto… (phase 2 avec potentiellement des écarts).
Je relate ici ces repas et ce que je fais pour qu’ils gardent une résultante glycémique faible.
Ce défi a été imaginé par MonChéri et moi lorsque je suis devenue végétarienne (mais pas lui) pour diversifier au maximum notre alimentation tout en respectant la Méthode des IG bas.

Remarque : ces défis, même s’ils entrent dans le cadre de ma conversion au végétarisme ne sont pas forcément végétariens. Disons que c’est une sorte de calumet de la paix gastronomique entre mon homme et moi.

Menu de mon défi #2

Alors cette semaine, on a mangé un plat bien de chez nous en Alsace, des spätzele (ou spaetzele, dans tous les cas prononcez “chpètzeuleu”).
Ce sont des pâtes à base d’oeuf et de farine de blé qui ont la particularité d’être coupées au-dessus de l’eau bouillante dans laquelle elles cuisent !
Pour la culture (et pour faire son intéressant-e au prochain repas de famille), spätzele en alsacien, ça se traduirait par “petit zizi”. Et c’est vrai que la forme des spätzele est évocatrice… 😉

Voici le menu :

  • Jus de tomates
  • Spätzele du commerce sauce crème-champignons (voir recette ci-dessous)
  • Salade de tomates et flageolets verts aux graines de lin, vinaigrette à l’huile de colza

En gras, les aliments à IG élevé, en orange les aliments qui abaissent la résultante glycémique du repas

Le souci dans ce repas, ce sont les spätzele qui viennent du commerce.

les spätz' en question

les spätz’ en question

Pas d’additifs ni de produit bizarre dans les ingrédients : farine de blé, oeufs frais, huile de colza, sel et acide citrique. Le souci vient de la farine de blé blanche dont l’Index Glycémique est de 85 !
Gros écart donc, mais compensé par l’apéro à base de jus de tomates et la salade d’entrée (pour rappel les flageolets ont un IG de 25, les tomates un IG de 20).

Mais voici sans plus attendre la recette de ces spätzele !

Recette des spätzele sauce crème-champignons

Ingrédients pour 2 personnes

Préparation : 5 minutes
Cuisson : 15 minutes

  • 400g de spätzele cuits *
  • 20cL de crème liquide
  • 4 champignons de Paris
  • 1 petit oignon
  • 20cL de bouillon
  • Huile d’olive
  • sel, poivre

* Vous pouvez aussi faire vous-même des spätzele à IG bas en utilisant de la farine d’orge mondé à la place de la farine de blé blanche. C’est alors un plat PL.

Préparation

Lavez et coupez les champignons en lamelles très fines. Emincez l’oignon.

Dans une casserole, faites revenir à l’huile d’olive l’oignon et les champignons jusqu’à ce qu’il soient bien dorés.
Ajoutez le bouillon de légumes et laissez cuire à petit feu 5 minutes. Ajoutez alors la crème liquide et laissez réduire encore 10 minutes.

Pendant ce temps, faites revenir les spätzele quelques minutes dans une poêle graissée à l’huile d’olive. Ils doivent être légèrement croustillants.

Versez alors les spätz’ dans les assiettes et nappez de sauce. C’est prêt ! 🙂

avec un p'tit verre de rouge, parce que faut pas charrier ! ;)

avec un p’tit verre de rouge, parce que faut pas charrier ! 😉

Vous connaissez les spaetzele ? Vous en avez déjà fait maison ?

Qu'en pensez-vous ? Postez votre commentaire ci-dessous :)