FAQ

Est-ce que je peux encore consommer de l’alcool ?

Ne buvez jamais d’alcool à jeun. C’est une règle absolue à respecter !
L’alcool est créé à partir de la fermentation de sucre, consommé en grande quantité il peut donc compromettre la perte de poids. Mais tous les alcools ne se valent pas.

Vin

La bière : à consommer avec beaucoup de modération, voire à supprimer car elle contient du maltose dont l’IG est de 110 ! Si vous en êtes un inconditionnel, limitez-vous à une bière dans la journée toujours en fin de repas ; ou buvez de la bière sans alcool (2 par jour max).
Le vin : a des effets bénéfiques car contient des antioxydants. Vous pouvez vous accordez un à deux verres de vin, toujours en fin de repas mais pas plus.
Les alcools forts, les apéritifs :ont un taux d’alcool très élevé, du sucre leur est souvent ajouté. Tant que votre poids ne s’est pas stabilisé, bannissez-les totalement.

J’ai peur de manquer de calcium, combien de produits laitiers dois-je consommer ?

Malgré un lobbying intensif de l’industrie agro-alimentaire, de plus en plus de spécialistes remettent en question l’intérêt du lait dans notre alimentation. Consommés en grande quantité, les produits laitiers ont l’effet inverse que celui attendu : ils bloquent l’assimilation du calcium et favorisent l’ostéoporose. En plus, le lactosérum ou petit lait que l’on trouve dans les produits laitiers « frais » comme le lait, les yaourts et fromages blancs, provoque des pics d’insuline favorisant ainsi la prise de poids.

Fromages

D’ailleurs, comment expliquer que les japonais qui ne consomment presque aucun produits laitiers est la population qui a le moins de fractures osseuses à l’échelle mondiale ? A l’inverse, les pays grands consommateurs de produits laitiers sont également ceux où le nombre de fractures est le plus important.
En conclusion, les produits laitiers ne sont pas à bannir si vous les aimez et si vous n’êtes pas allergique au lactose, mais à diversifier et à limiter à 1 produit laitier par jour.

Pour éviter le manque de calcium, privilégiez des aliments qui en contiennent beaucoup (certains plus que le lait !) : les amandes, le sésame, les différentes formes de choux (brocolis, chou blanc, chou-fleur…), et bien sûr les eaux minérales !

Je n’arrive pas à manger le matin, que faire ?

Le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée ! Il doit aussi être le plus copieux pour avoir de l’énergie et être efficace toute la matinée.
Si vous n’avez pas faim le matin, c’est que vos repas du soir sont trop riches ! Alors allégez vos dîners !
Le soir, un repas léger et sans graisses vous permet de passer une nuit agréable et d’avoir de l’appétit pour le petit déjeuner du lendemain !
Avec 5 repas et 5 petits-déjeuners GP par semaine, vous aurez faim le matin, et pas à 11h !
Tasse de café

Je suis invité(e) à dîner ce soir, et le repas sera de type PL, que faire ?

Vous pouvez faire des dîners PL deux fois par semaine. Eventuellement, afin de maintenir l’équilibre nutritionnel de la journée, vous pouvez prendre un repas de midi GP. Dans tous les cas, ne mangez pas trop lourd le soir, au risque de passer une mauvaise nuit et de ralentir votre perte de poids.

Dois-je supprimer totalement de mon alimentation les fruits et légumes à IG haut (carotte cuite, navet, melon…) ?

Les légumes à IG élevé peuvent être intégrés. En phase 2 (quand votre poids est stabilisé), vous pouvez consommer occasionnellement, ou en petites quantité des légumes à IG élevé : panais, navet, potiron, courges, pommes de terre cuites dans leur peau…
Par contre si vous êtes en phase 1 (amaigrissement), il vaut mieux s’en passer.
Potée de légumes

Comment choisir ce que j’achète quand je fais mes courses ?

Prenez l’habitude de lire attentivement les ingrédients des produits que vous achetez.
A proscrire : amidons (modifiés ou non), sirop (de blé, de riz, de glucose, etc..), sucre, édulcorants, maltodextrine. Vous verrez qu’on en trouve souvent, même dans des aliments que l’on pense « sains » et même dans les produits bio.
De façon générale, consommez les aliments les moins transformés, les moins industrialisés.
Caddie

Je fais attention à ne pas manger trop sucré, mais je ne peux pas me passer totalement de sucre, notamment dans mon café, que faire ?

Oubliez le sucre blanc et les édulcorants !
Sucrez plutôt avec :

  • du miel (maximum 2 cuillères à café / jour)
  • du fructose (maximum 3 cuillères à soupe / jour)
  • du sirop d’agave (maximum 2 cuillères à soupe / jour)

ATTENTION ! Du sucre reste du sucre, il convient de ne pas en consommer plus de 30g par jour.

Je ne sais pas quelles quantités manger, j’ai peur de trop manger et de grossir.

Mangez à votre faim ! Ce n’est pas en se privant de manger que l’on maigrit !
Si vous avez suivi des régimes hypocaloriques et privatifs, votre corps s’est habitué à être régulièrement dans un état de famine. Il a donc pris l’habitude de constituer des réserves pour survivre. Dès que vous mangez un peu plus, il stocke, il stocke ! Alors habituez-le à une alimentation saine, équilibrée et mangez à satiété (ce qui ne veut pas dire se goinfrer !). Progressivement, en suivant la méthode des IG bas, vous trouverez instinctivement les quantités qu’il vous faut et votre organisme, ne se sentant plus menacé de sous-alimentation, se délestera ses réserves.

Je sais qu’il faut boire beaucoup d’eau au cours de la journée, mais à part au moment des repas je n’y arrive pas.

Buvez de l’eau avant ou après le repas, mais pas pendant !
En effet, le corps a besoin d’au moins 1,5 litre d’eau par jour pour que les muscles mais aussi le cerveau fonctionnent correctement.
En buvant de l’eau pendant le repas, vous détruisez les enzymes nécessaires à la digestion. Vous risquez de vous sentir ballonné et, plus grave encore, vous détériorez l’absorption des nutriments. C’est donc totalement contre-productif.
Femme boit de l'eau

Alors, même si c’est un peu difficile les premiers jours, forcez-vous à boire régulièrement dans la journée. Variez les eaux : minérale, du robinet, pétillante, plate… Vous verrez rapidement que plus vous buvez, plus votre corps vous réclame de l’eau.

37 Commentaires

  1. yvette

    Bonjour,

    En fait, vous reprenez exactement la méthode Montignac, non?
    Pouvez-vous me répondre là-dessus?
    Cordialement

    Répondre
    1. Laura de Je mange donc je maigrisLaura de Je mange donc je maigris (Auteur de l'article)

      Bonjour Yvette,

      Ce sont les mêmes bases que la méthode Montignac, auxquelles j’apporte des informations nutritionnelles supplémentaires.
      Par exemple Montignac ne s’attarde pas sur l’importance de l’équilibre oméga 3 / oméga 6, ou de la vitamine D. Il ne met pas non plus en garde contre l’excès de soja.
      Ce blog est encore jeune, mais vous verrez avec les prochains articles qu’au-delà de l’alimentation, c’est tout un mode de vie que j’interroge.
      🙂

      Répondre
  2. yvette

    Bonjour Laura,
    Merci encore pour votre travail de simplification de la méthode.
    Une question concernant les poissons gras. On sait aujourd’hui que les poissons gras en haut de la chaine alimentaire (saumon, thon) sont à proscrire à cause du taux des poisons stockés dans leur graisse (pesticides, antibio, métaux lourds dont mercure) à des doses dangereuses pour l’homme. Même les élevages dit bio sont touchés par le phénomène les océans n’étant pas cloisonnés.
    Il est recommandé de ne consommer que les petits poissons ; sardines, harengs, maquereaux…et surtout RIEN en provenance de la mer Baltique hyper-polluée.
    Cordialement

    Répondre
    1. LauraLaura (Auteur de l'article)

      Merci à vous, Yvette !

      Vous avez tout à fait raison. Pour assurer ses apports en omega 3 autrement que par le poisson, on peut se tourner vers les noix, l’avocat, les graines de lin et les huiles de colza et de noix… biologiques !

      Répondre
  3. estelle

    bonjour laura,

    votre site est très bien fait, je suis tombé dessus par hasard connaissant déjà la méthode à ig mais un peu déborder pour bien constituer des menus adéquat pour perdre du poids. Je les ai imprimé, je n’ai pas réussit à trouver ceux de la semaine 4 à la semaine 29. il y a t’il un endroit où les téléchargé ?

    je vous remercie par avance, je pense que ces menus pourrons aussi être bon pour mes enfants, non ?
    bien cordialement

    Répondre
    1. LauraLaura (Auteur de l'article)

      Bonjour Estelle et merci !

      En fait il n’y a pas de menus toutes les semaines parce que je n’ai pas toujours le temps ! Et je m’en excuse platement :/
      Vous retrouverez tous les menus dans la rubrique “Menus” (dans la barre horizontale orange).
      La Méthode des IG bas est adaptée pour tous, enfants compris. Mais les enfants peuvent suivre la phase 2 de la Méthode qui est moins contraignante (tous les détails ici : http://jemangedoncjemaigris.com/la-methode/phase-2-de-la-methode-des-ig-bas/)

      🙂

      Répondre
  4. bontemps

    bonjour je suis nouvelle a lire ce blog et je cherche un recapitulatif de recettes????Y en a t il un ? MERCI

    Répondre
    1. LauraLaura (Auteur de l'article)

      Bonjour,

      Je ne suis pas sûre de comprendre ce que vous cherchez. Toutes les recettes se trouvent dans la catégorie “Recettes” du site : http://jemangedoncjemaigris.com/category/recettes/
      Et si vous voulez en savoir plus sur la Méthode des IG bas et les types de repas, c’est l’article “Les repas PL et GP” : http://jemangedoncjemaigris.com/category/la-methode/les-repas-pl-et-gp/

      J’espère avoir répondu à votre question 🙂

      Répondre
  5. JPaul

    Bonjour,

    Après avoir lu la plupart de vos articles, je ne trouve que très d’éléments concernant la consommation de poisson et surtout de viande.
    Je ne crois pas non plus avoir trouvé ni viande ni poisson dans le tableau des index glycémiques.
    Pourriez-vous m’expliquer pourquoi ?

    Merci et bonne journée.

    Répondre
    1. LauraLaura (Auteur de l'article)

      Bonjour Jean-Paul,

      Je suis désormais végétarienne, les infos concernant la viande et le poisson sont donc absente de ce blog.

      Merci de votre compréhension 🙂

      Répondre
      1. THOMAS-LEFEVRE

        Bonjour,
        Comme jean Paul, je souhaite avoir des infos sur les recettes avec viandes et poissons. la page que vous indiquez n’est pas valide et ne donne pas l’article promis?
        Comment faire un régime PL et GL avec viande et poisson?
        merci de votre réponse
        Leina20

        Répondre
        1. LauraLaura (Auteur de l'article)

          Bonjour Leina,

          J’ai modifié le commentaire fait à Jean-Paul et qui date d’une période révolue à laquelle je mangeais de la viande et du poisson.
          Je suis désormais végétarienne, les infos concernant la viande et le poisson ont donc été supprimées de ce blog.

          Merci de votre compréhension 🙂

          Répondre
  6. Bridget

    Bonjour Laura,
    Je suis tombée sur votre blog en cherchant des recettes végétariennes et le site “vegemiam”. Il m’intéresse vivement mais ce qui m’intrigue concernant la méthode des IG est que vous ne parlez pas du tout du taux de lipides contenu dans les aliments et qui peuvent eux aussi être responsables de la prise de poids et surtout du stockage de graisse (je pense à l’avocat, aux olives, aux fruits secs type noix et amandes..).Pouvez vous m’éclaircir à ce sujet?

    Par ailleurs je ne cherche pas à perdre à proprement parler du poids car mon IMC est de 21,7 et le poids idéal calculé avec votre formule de 62,6 ce qui est à 1 kilo prêt mon poids (63,5). En revanche, j’ai accumulé au cours des trois dernières années une couche de graisse autour de la taille qui ne me plaît pas du tout et je me demandais si votre méthode pourrait m’aider à m’en débarrasser ou tout au moins à la réduire!Ou bien ne dois-je compter que sur du sport d’endurance (plus d’une heure en continu)comme je l’ai lu sur d’autres sites?
    Merci à l’avance pour votre réponse.
    Bridget

    Répondre
  7. LauraLaura (Auteur de l'article)

    Bonjour Bridget et bienvenue 🙂

    Pour les graisses, on entend partout qu’elles sont responsables du surpoids et que manger moins gras est le sésame pour garder la ligne. Mais depuis 50 ans nous mangeons de moins en moins gras et nous sommes de plus en plus gros.
    En fait, et c’est le message que j’essaye de faire passer sur ce blog, ce sont les glucides (les sucres) les principaux responsables de la prise de poids et ce sont eux qu’ils faut surveiller en priorité.
    Les graisses d’avocat et d’oléagineux que vous mentionnez sont même bénéfiques pour perdre du poids, ça a été prouvé !
    Pour plus de détails, je vous invite à lire les articles suivants :
    – Info graisses http://jemangedoncjemaigris.com/info-graisses/
    – et Le gras c’est la vie ! http://jemangedoncjemaigris.com/le-gras-cest-la-vie/

    Pour votre tour de taille, la Méthode des IG bas est évidemment indiquée, et comme votre IMC est très bien, vous pouvez appliquer directement la phase 2 qui est la phase de stabilisation (les infos ici : http://jemangedoncjemaigris.com/phase-2-de-la-methode-des-ig-bas/ )

    Pour des résultats optimaux, il est conseillé aussi d’agir “localement” en faisant du sport. Là, vous avez le choix : soit vous choisissez un sport spécifiquement pour attaquer cette graisse rebelle (cardio, abdo, musculation) au risque d’abandonner rapidement si ça ne vous plaît pas ; soit vous vous (re)mettez à une activité physique qui vous motive et vous donne envie (voile, marche nordique, jardinage, ou que sais-je). Le seul fait d’augmenter son activité physique peut aider à tonifier la silhouette, mais le résultat est moins ciblé.

    Tenez-moi au courant et n’hésitez pas à me laisser un petit mot si vous avez des questions 🙂

    Répondre
  8. Bridget

    Bonjour Laura,
    Voici quelques semaines que j’essaye de suivre la méthode à index glycémique bas (et végétarienne le plus souvent) et j’avoue que je suis très contente. Aucune sensation de privation ou de manque. Le fait de manger des aliments sains supprime l’envie de grignoter les cochonneries industrielles, je leur trouve d’ailleurs un goût bizarre quand il m’arrive d’en manger. Je m’amuse beaucoup à essayer des petits plats végétariens et gouteux. Mon ami qui est très “viandard” les trouve très bons aussi!Je suis allée faire le plein de produits au magasin bio à coté de chez moi: gomasio, crème de sésame blanc et noir, purée d’amande, farines de poix chiche, etc…pour avoir des ingrédients de base toujours sous la main.En revanche, c’est un peu dur pour le porte monnaie!Mais la viande, les charcuteries et le fromage peuvent revenir très cher aussi, donc l’un dans l’autre je ne pense pas être perdante.
    Le résultat est la perte de 2 kilos mais surtout une sensation de bien être, d’être en meilleure forme, les coups de blues moins fréquents. Je suis vraiment convaincue par cette méthode que je ne considère pas comme un régime mais comme une hygiène alimentaire.

    Merci pour vos articles intéressants et vos idées recettes.
    A bientôt
    Bridget

    Répondre
    1. LauraLaura (Auteur de l'article)

      Que de bonnes nouvelles Bridget, c’est super ! 🙂

      (effectivement, les aliments de base de la Méthode sont “chers” à l’achat -tout est relatif ;)- mais on en consomme moins et ils sont plus rassasiants que les plats industriels ou raffinés).

      Répondre
  9. LAUGE

    Bonjour,

    Je trouve votre site clair et enrichissant, je me lance à mon tour avec enthousiasme dans cet équilibrage alimentaire ! Je suis végétarienne, et sur tous les sites que je peux consulter en remplacement de produits animaux vous proposez des recettes à base de tofu ou tofu soyeux, ou de PST. Or, je consomme aussi beaucoup de simili carnés de types saucisses , jambon…
    Sont-ils compatibles avec cette méthode? J’ai un doute car ces produits sont totalement oubliés.

    Merci encore pour cette aide, et les infos que vous nous apportez!
    Cordialement

    Répondre
    1. LauraLaura (Auteur de l'article)

      Bonjour,
      Je suis moi-même végétarienne depuis peu. Concernant les simili-carnés, comme pour tout produit industriel il faut faire attention à sa composition. Je vous renvoie vers cet article : plus.lapresse.ca/screens/adc051d0-1113-4a89-8595-7b67e61c5c96|_0.html
      Il ya des produits de qualité et d’autres moins. Je vous conseille tout de même d’en consommer avec modération et de ne pas penser vos plats en mode “simili-viande + accompagnement”. Privilégiez les légumineuses et les graines pour un bon apport en protéines. 🙂

      Répondre
  10. LAUGE

    Merci Laura pour cette précision concernant les similis-carnés.

    Je suis végétarienne depuis plus de 20 ans, mais je ne mange pas forcément équilibré, et compense assez mal ce manque en protéines.

    Pour précision quand vous dites, les simili-carnés peuvent être remplacés par des légumineuses et “graines”, vous entendez par là des noix, noisettes…ou par des graines de céréales ?

    Cela veut-il dire légumineuses + graines au cours d’un même repas ou sur la journée?

    Bonne journée

    Répondre
    1. LauraLaura (Auteur de l'article)

      C’est vrai que j’ai été un peu évasive dans ma réponse ! 🙂
      Les fruits oléagineux (amandes, noix, noisettes, pignons, etc…) sont une très bonne source de protéines, de bonnes graisses poly- et mono-insaturées et ils contiennent chacun de vrais cocktails de nutriments. Nous devrions tous en consommer tous les jours, végétariens ou pas ! Je les conseille pour le goûter ou en cas de petite faim parce qu’ils calent bien, mais on peut en manger à n’importe quel repas.

      Les graines de céréales ou de légumineuses (graines de lin, de courge, de chia…) sont très riches en nutriments essentiels et en fibres. Il faut donc en consommer régulièrement pour éviter les carences, mais vu qu’on en mange en petites quantités, c’est un apport moindre en protéines.

      De façon générale, l’équilibre nutritionnel se fait sur toute une journée. Prenons l’exemple de la vitamine C qui aide à l’absorption du fer. Il a été démontré récemment (je n’arrive plus à mettre la main sur l’article qui en parlait) qu’il n’était pas nécessaire de manger au cours d’un même repas des aliments contenant de la vitamine C et d’autres contenant du fer pour profiter des bénéfices de la vitamine C sur l’assimilation du fer.
      Tout ça pour dire qu’en mangeant varié et de nombreux aliments à chaque repas, les interactions entre aliments se font. Il faut toutefois que les légumineuses, les oléagineux et les graines tiennent une place importante dans ton alimentation.

      J’espère que j’ai répondu à ta question 🙂

      Répondre
  11. Nat

    Bonjour Laura,

    J’ai connu aussi ton blog par végémiam. La méthode des IG bas, je connais bien, ma maman nous faisait un semblant de montignac quand nous étions plus jeune (mais en version très simplifiée. Aujourd’hui en y repensant, je me dis que c’était pas super juste, mais qu’importe ! On ne mangeait pas n’importe quoi non plus !).

    L’été dernier j’ai connu la méthode paléo, et je dois dire que ça a été trèèèès spectaculaire sur moi le changement. Tout mon gras fondait, je m’appréciais beaucoup, et c’était une méthode bien tenable dans le temps pour moi.
    Sauf que fin 2013 gros chamboulement dans notre vie avec mon ami, on déménage, on change de région, et moi je quitte mon boulot. Résultat tous mes résultats se sont gommés et en l’espace d’un an, c’est comme si je n’avais rien fait !

    La différence avec la méthode paléo et les IG bas, c’est que paléo exclu complètement les glucides (blé, riz, pommes de terre et légumineuses). Donc forcément, sur du long terme, on perd bien. Moi ça ne me dérangeait pas tant, mais depuis que notre vie à changée (et nos revenus aussi), je me disais peut être qu’on peut réintégrer un peu de légumineuses, freiner un peu la viande qui est si chère….
    Sauf que à chaque essai d’ingestion de légumineuse dans mes repas, j’ai automatiquement une prise de poids sévère. Même si je fais une journée parfaite, mais que je termine la soirée par exemple avec une soupe de pois cassés avec quelques légumes et sans MG, le lendemain le verdict est sans appel.

    Je sais que se peser chaque jour est mal, que y’a pas mal de variables qui font que… Mais à force j’ai l’habitude : chaque matin à jeun, c’est vraiment mon point de repère, mais je ne vais pas me jeter d’un toit parce que j’ai pris ou baissé, c’est juste un indicateur (ça fait très relevé scientifique :P).

    Bref, mon souci présentement avec la méthode IG, et plus particulièrement orienté VG me fait craindre de plus empirer ma situation qu’aider :/ . Je me dis que c’est peut être la limite des méthodes : que pour certaines personnes il faut vraiment que l’apport en glucides soit très bas sinon c’est réaction explosive.
    Et que pour le coup il va falloir que je retourne à la méthode paléo “stricte” qui me convenait, même si elle est plus restrictive que la méthode IG bas.

    Qu’en pense tu ?

    Répondre
    1. LauraLaura (Auteur de l'article)

      Bonjour Nat,

      Effectivement la méthode Paléo, supprimant les céréales, donne des résultats rapides. Toutefois, même en dehors du côté éthique, la potentielle surconsommation de viande générée par ce régime peut être nocive sur le long terme. Trop de graisses et de protéines animales sont néfastes pour le système cardiovasculaire, sans compter la dose de médicaments (des antibiotiques majoritairement) qui est ingérée indirectement via la viande.
      Pourquoi affirmes-tu que ce sont les légumineuses qui te font prendre du poids ? Au contraire, les légumineuses aident à réduire la glycémie, et apportent le plein de fibres. Elles sont les meilleures alliées de la silhouette. 😉
      Les consomme-tu associées à des céréales ? L’association céréales-légumineuses permet une meilleure assimilation des protéines végétales qu’elles contiennent.

      Répondre
      1. Nat

        De mémoire on ne mangeait quand même pas toujours viande à chaque repas, et surtout, contrairement au paléo puriste, j’avais conservé fromages, et chéri était resté à son petit yaourt bio en fin de repas chaque soir (moi non).
        Style un repas du soir : tomates mozza ça suffisait.
        Je suis d’accord aussi que contrairement en Amérique où eux peuvent avoir une traçabilité sur comment la viande est nourrie sur les étiquetages, chez nous on peut se brosser ! On arrive à peine à voir que le boeuf que nous mangeons provient de vaches latières réformées qui ont été usées jusqu’à la moelle.
        Mais ayant peu les moyens je ne peux pas commander ma viande nourrie à l’herbe malheureusement.

        Pour mon affirmation sur les légumineuses, je l’ai remarqué tout le long de mon vécu ! Il faut remonter au début de l’année dernière avant que je connaisse paléo. Je m’étais mise à courir pas mal (5-7km) 3 fois par semaine. Les matins je crois me souvenir que j’avais gardé mon petit déjeuner “chrononutrition” (qui a très bien marché la première fois que je l’avais fait à un retour de régime dukon catastrophique :D) –> 4 petites tranches de pain au son, 2 beurrées et 2 au madame loic.
        Quand je courrais les midis, je mangeais essentiellement légumineuses au retour au bureau, et le soir pareil, c’était léger. Techniquement j’aurai du perdre du gras. Or pendant 3-4 mois je n’ai pas bougé d’un iota !
        C’étais une période où j’avais diminué en viande un peu justement, donc je me rabattais sur la légumineuse car en effet, leur ig est bien considéré étant bas. Et puis c’était simple à emporter au boulot.

        Sauf que chez moi :/ . Il n’a pas l’effet escompté.
        Et carrément, ces derniers temps on avait fait une semaine sans écart avec chéri. On va courir le matin, et au retour je me dis “aller ça fait longtemps, je fais un petit dahl de lentilles. J’avais perdu par tranches de 100gr chaque jour de la semaine. Après le dalh, je me suis repris 800gr d’un coup dans les dents !
        Ca m’a calmée ! Pareil pour chéri.
        Un peu plus tard découvrant ton site, et ses bonnes recettes, je me dis un soir tiens aller, une petite soupe consistante : soupe de pois cassés. Le lendemain chéri comme moi on se prend un kilo de plus alors qu’on s’était pas fait une pelletée d’excès juste avant.
        C’est pour ça que ça me laisse assez perplexe, et que je me dis qu’il est possible que chez certaines personnes, la tolérance en matière de prise de poids au niveau de la farine de féculent ou de légumineuse est moins élevée que d’autres.
        Alors tu comprends bien que si je prenais un féculent en plus de ma légumineuse, je fais péter le jackpot !!

        Répondre
        1. LauraLaura (Auteur de l'article)

          Bonjour Nat,

          Pour répondre à tes remarques intéressantes : aux Etats-Unis, je ne connais pas la tracabilité de la viande, mais ce qui est sûr, c’est que les normes d’hygiène et sanitaires sont bien moins exigeantes qu’en France et les hormones sont autorisées (et autant dire que l’immense majorité de la viande consommée là-bas est aux hormones). D’un point de vue diététique et sanitaire (mais aussi éthique), c’est bien pire qu’en France.

          Si tu te pèses juste après ou le lendemain d’un repas contenant des légumineuses, peut-être que tu pèses plus tout simplement parce que les légumineuses sont plus denses qu’un repas type tomates-mozza ! Il ne faut pas se peser tous les jours, ça ne veut pas dire grand chose. C’est sur le moyen terme qu’on peut évaluer l’évolution du poids. Tu peux te peser toutes les semaines, tous les 15 jours ou tous les mois, toujours dans la même tenue et à jeûn. Là tu auras une indication fiable de l’évolution de ton poids.

          Ensuite, si tu as augmenté ton activité sportive (surtout en courant 3x / semaine), c’est assez classique de ne pas perdre de poids : ton gras se transforme en muscle qui pèse + lourd. Donc tu perds en volume mais pas en poids ! Il serait intéressant d’ailleurs que tu prennes tes mensurations de taille, hanche et cuisse pour voir s’il y a du changement (au même moment que ta pesée).
          J’ai vu que tu essayes de suivre une semaine de mes menus, ça me fait plaisir ! 🙂
          N’hésite pas à nous dire comment ça se passe 🙂

          Répondre
          1. Nat

            Oui, je me suis dit, c’est pas juste en tentant un coup (sur un repas en plus…) qu’on peut se faire une réelle idée. Je pense surtout qu’en vérité, c’était le faire de ré-ingérer d’un coup des glucides en “forte dose”, même sous forme de légumineuse, qui me faisait une réaction pareille.

            Car le simple fait d’avoir suivi plus ou moins la méthode en 2 jours m’a déjà fait perdre un kilo (mais on ne peut pas dire qu’il est très représentatif, c’était un kilo tout neuf, qui me faisait atteindre les 60kilos pour 1m60….). Quand j’avais l’hygiène de vie au top, en suivant paléo mais en l’adaptant quand même (impossible de faire l’impasse sur le from’ !), j’étais stabilisée à 56kg, perdu pas mal de gras, mon corps me plaisait vraiment et j’avais enfin un début de cuisse convenable haha !

            Depuis notre changement de vie, (déménagement, devoir quitter mon emploi), forcément, je ne fais plus autant de sport qu’avant, donc fini la course régulière, et bonjour l’empâtage. En fait ça a commencé par accumuler de la graisse autour du bidon, ensuite les cuisses sont arrivées, et quand j’ai senti que le visage en prenait un coup, là je me suis dit que ça devenait grave.

            Je suis en train de me demander s’il ne faudrait pas que je retourne m’inscrire en salle pour garder une activité régulière. En hiver courir dans le froid me botte pas trop :/.

            Je sais que le muscle pèse plus lourd que le gras, mais visuellement vraiment je n’avais pas le même rendu que quand j’ai commencé paléo. J’avais le muscle toujours enrobé de graisse. Supprimer à fond les glucides a bien sûr permis de tout déstocker. Je suis curieuse de voir si je vais arriver à un rendu similaire en les réintégrant mais suivant la méthode. Ce matin j’affichais 58.8kg pour 28.2% de gras (j’étais plutôt à 26% quand j’étais pas mal).
            En fait, pour le moment me peser chaque matin à jeun me permet de voir si mon “adaptation” de la méthode fonctionne, que je ne commets pas d’erreurs. Pour le moment tout semble très bien fonctionner :).

            En tout cas je suis plutôt contente, car chéri étant un difficile sur la nourriture apprécie (le test hier soir c’était le velouté de lentilles aux légumes). A la différence près que je garde quand même un peu de viande, mais de meilleurs morceaux qui sont intégrés à certaines recette, comme ça tout le monde est content : chéri n’a pas l’impression que je l’affame en coupant net la viande, et ça me permet de le faire dégonfler lui aussi tout en lui faisant plaisir.

            Ps : Je le redis, les petites boulettes coco déchirent… Ce matin j’ai eu peur que ça ne suffise pas pour le petit dej, alors j’ai voulu compléter avec de la compote de pomme. Au final j’étais rassasiée trop vite, et j’ai du manger que 3 boulette en tout ! Pas grave, ça m’en fera au prochain dej ! Je trouve que c’est aussi une très bonne manière de finir un repas GP, ou un petit en-cas pour le 16h.

          2. LauraLaura (Auteur de l'article)

            Super Nat,

            Tiens-moi au courant de l’évolution de tout ça 🙂

  12. patchouli et ribambelle

    Bonjour.Depuis quelques mois oú j’applique(sans vrai resultat d’ailleurs !et je me convaincs que je dois faire mille erreurs!)j’ai integre dans les recettes sucrees les substituts du sucre blanc: fructose,agave,sukrin.et….hermesetas….là repose ma question:on me dit que c’est interdit,de meme pour le soja source de problemes hormonaux.bref en croyant reduire les aspects negatifs d’une alimentation j’en rajouterai d’autres en utilisant ces 2 produits.!!pouvez vous me guider et m’eclairer? (Bref supprimer Hermesetas liquide et soja ?)merci d’avance avant que je ne perdure ds les erreurs !

    Répondre
    1. LauraLaura (Auteur de l'article)

      Bonjour,

      Alors il n’y a pas de problèmes hormonaux générés par la consommation de soja, sous quelle que forme que ce soit. Il y a une intox qui circule au sujet des phyto-oestrogènes du soja qui causeraient des dérèglements hormonaux, mais ce n’est en aucun cas prouvé. D’ailleurs les pays les plus consommateurs de soja (Japon et Chine) sont aussi ceux qui connaissent les taux de cancers du sein les plus bas. Pour en savoir plus, je vous renvoie vers cet article : http://www.lanutrition.fr/les-news/le-soja-qui-tue-la-verite-sur-un-article-delirant.html

      Concernant l’hermestas, je ne connaissais pas. Comme tout édulcorant, je vous le déconseille. Sucrez au fructose, sirop d’agave, miel d’acacia ou éventuellement sucre de canne complet. Mais dans tous les cas, en petites quantités.

      Si vous voulez, vous pouvez m’envoyer par mail deux ou trois journées de vos menus (incluant toutes les boissons et aliments) votre poids et votre taille ainsi que des indications de santé (contraception, maladie ou carences éventuelles,…). 🙂

      Répondre
  13. Maryline

    Bonjour,

    J’ai pratiqué la méthode Montignac et je suis très surprise de la retrouver presque intégralement sur votre site et votre livre, avec quelques rajouts de part et d’autre. Ce qui m’étonne le plus, c’est que vous ne la citer à aucun moment. Par le passé, j’allais souvent sur un site assez bien fait tel que le vôtre pour puiser quelques inspirations de menus et recettes. Le site ayant disparu subitement,je me suis informée. J’ai eu l’info que la méthode Montignac est une marque déposée, et que la société derrière cette marque a portée plainte. Le site a dû fermé sur décision de justice et une amende relative à la propriété intellectuelle a été exigée. Ça ne rigole pas car les sociétés payent déjà très cher pour déposer leur marque… Aussi, je ne sais pas si vous êtes vraiment consciente de ce risque, d’autant plus que vous vendez un livre? Voilà, Si cette info peut vous aidez. D’après moi, le risque n’en vaut sans doute pas la chandelle…

    Répondre
    1. LauraLaura (Auteur de l'article)

      Bonjour Maryline,

      Merci pour l’info.
      Même si le nom du blog est un clin d’oeil au livre de Montignac, je ne fais pas de conseil en nutrition. Je me contente de relayer des informations nutritionnelles. Les Index Glycémiques ne sont pas spécifiques à la méthode Montignac, et de plus en plus de régimes ou de méthodes d’amaigrissement se basent sur eux (Atkins notamment). Sur ce blog, je donne mon point de vue sur ce qu’est, pour moi, une alimentation végétarienne saine et diététique.
      Quant à mes livres, il s’agit de recettes de cuisine, il n’y a pas de droits d’auteur sur leur contenu écrit.

      Répondre
  14. LAURENCE LE GUEN

    bonjour Je vois que vous utilisez souvent le beurre de coco dans vos recettes… par quoi puis le remplacer ? et dans quelle équivalence de proportion ? merci !

    Répondre
    1. LauraLaura (Auteur de l'article)

      Bonjour Laurence,

      Difficile à dire car ça dépend vraiment des recettes.
      J’imagine que c’est le goût qui ne te plait pas. On peut remplacer le beurre de coco par du beurre dans les mêmes proportions ou de la purée d’amandes mais la consistance n’est pas la même.

      Répondre
  15. Benoit

    Bonjour,

    Pour beaucoup de personne, maigrir est leur principale envie. Pour moi, disons que c’est un peu l’inverse.. ça fait bientôt 5 ans que je stagne à 61 – 63 kg pour 1 m 80, ( j’ai 20 ans cette année ) J’ai banni complètement le sucre de mon alimentation depuis plusieurs années ( amidon, glucose, .. ). Donc mon problème, c’est que même en faisant 4 ( gros ) repas équilibré par jours, et en faisant du sport, j’ai plus l’impression de maigrir qu’autre chose.. Avez vous des aliments à privilégier pour prendre un peu de poids ?

    Ps: très bon site ! 🙂

    Répondre
    1. LauraLaura (Auteur de l'article)

      Bonjour Benoit,
      Pour prendre de la masse de façon saine (et pas juste des poignées d’amour 😉 ) je te conseille d’une part de manger plus (ou plus souvent): 4 à 5 repas par jours c’est bien. Ensuite il faut privilégier les céréales (complètes) et les fruits secs qui ont un indice glycémique de 50. Pour le sport et la prise de muscles pense aux légumineuses qui sont de très bonnes sources de protéines. Par exemple un dal de lentilles avec du riz basmati ou complet, et des figues séchées en dessert c’est parfait.
      J’espère avoir pu t’aider, à bientôt 🙂

      Répondre
  16. THOMAS-LEFEVRE

    Bonjour,
    Je suis effarée de voir quelqu’un qui veut grossir!! Je ne dois pas être la seule à le penser. Vous ne vous rendez pas pas compte de votre bonheur de ne pas être en surpoids . Pour ma part je suis en surpoids et j’échangerais bien avec Benoit quelques kilos…..

    Répondre
  17. Sissi

    Bonjour Laura, je viens de tomber par hasard sur votre blog, je le trouve très interressant, clair et bienveillant : chapeau, cela doit demander beaucoup de travail !! Je compte suivre cette méthode car elle fait plus appel au bon sens qu a la balance! J en profite pour vous demandez ce que vous pensez de la STEVIA? Tolérée ou à bannir ? Mille merci à vous

    Répondre
    1. LauraLaura (Auteur de l'article)

      Bonjour Sissi et merci!
      La Stevia est tolérée mais comme tous les sucres avec modération 🙂

      Répondre

Qu'en pensez-vous ? Postez votre commentaire ci-dessous :)