Pesto maison vegan

Le pesto, j’adooooore ! Spécialement sur des pâtes ou du quinoa 😉 Dans le commerce, on trouve des sauces industrielles contenant en général des amidons modifiés, du sucre, et j’en passe (et je ne parle pas du goût ni du prix…) Ici je vous propose une version végane et toujours aussi délicieuse du pesto.

Alors que pourtant, c’est très simple comme sauce le pesto. Simple, généreux et tout droit venu de la cuisine italienne traditionnelle. Le secret ? Des ingrédients frais et de qualité, c’est génialissime !

Ingrédients pour 2 personnes

Préparation : 10 minutes
Pas de cuisson

  • la moitié d’un bouquet de basilic
  • 30g de pignons de pin
  • 10g d’amandes en poudre + 1/2 cuillère à café de levure maltée
  • 1/2 gousse d’ail
  • 5 à 10cL de bonne huile d’olive
  • sel, poivre
Pesto maison

Préparation du pesto

Ce pesto est simplissime et ultra rapide à préparer ! Alors plus d’excuses pour le faire soi-même et laisser tomber définitivement les cochonneries de sauces pesto du commerce.

Lavez et égouttez les feuilles de basilic.

Faites revenir les pignons de pins à sec dans une poêle à feu doux. Dès qu’ils commencent à colorer, coupez le feu et réservez. Attention ! Restez vigilant-e, ça se passe très rapidement ! Enfin, mélangez tous les ingrédients au mixer ou au pilon. Si le mélange est trop dense, ajoutez un peu d’huile d’olive (cela va dépendre de la quantité de basilic et de votre huile d’olive). 

Et voilà ! Ce pesto est parfait pour agrémenter des spaghetti intégraux al dente, des légumes, du quinoa ou comme vinaigrette dans une salade.

Variantes

On peut aussi remplacer le basilic par de la roquette, des feuilles d’épinards ou même de la menthe, et les pignons par des noix ou des noix de cajou.

Conservation :

Vous pouvez garder cette sauce pesto pour la cuisiner plus tard. Dans ce cas, mettez-là dans un bol, ajoutez une fine couche d’huile d’olive, filmez et gardez au frais. Il se conserve ainsi plusieurs jours.

La dolce vita !

La dolce vita !

Bon appétit !

4 Commentaires

  1. Pingback: Pesto de choux de Bruxelles et pois chiches (vegan) - Je mange donc je maigris

  2. Pingback: Aubergines farcies au pesto (PL) Je mange donc je maigris

  3. VITRAT

    On peut rajouter des tomates séchées maison que l on hache pour avoir un pesto rouge, celui que je préfère 🙂

    Répondre
    1. LauraLaura (Auteur de l'article)

      Bonne idée, je vais essayer à l’occasion ! 🙂

      Répondre

Qu'en pensez-vous ? Postez votre commentaire ci-dessous :)

%d blogueurs aiment cette page :